Secteurs d'activité

Faits saillants

Formation

  • B.Sc. (avec distinction), 1983
    Queen's University
  • LL.B., 1986
    Queen's University
  • LL.M., 1987
    Université de Cambridge

Admission au Barreau

  • Ontario, 1989

Langues parlées

  • Anglais

John S.M. Turner

  • Partager cette page

Associé


+1 416 865 4380
+1 416 364 7813 (téléc.)

John Turner est le chef du groupe Mines et financement minier de Fasken Martineau. Le Financial Post, journal canadien publié à l'échelle nationale, a décrit M. Turner comme étant l'un des meilleurs avocats du domaine des ressources naturelles au Canada, voire au monde. M. Turner a participé à plusieurs opérations de financement de sociétés et de fusion et acquisition du secteur des ressources naturelles. Parmi ses clients figurent des émetteurs et des preneurs fermes qui ont participé à des opérations sur le marché financier et à des fusions et acquisitions pour des sociétés de ressources naturelles qui ont des activités en Afrique, en Amérique Latine et en Europe de l'Est. M. Turner a également représenté le promoteur financier de plusieurs grands projets miniers à l'échelle internationale.

M. Turner est nommé par les publications Chambers Global, The International Who's Who of Business Lawyers, Best Lawyers in Canada, Lexpert/American Lawyer Media's Guide to the Leading 500 Lawyers in Canada et Expert Guides — Guide to the World's Leading Energy & Natural Resource Lawyers comme une autorité en droit minier, pétrolier et gazier, ainsi qu'en matière de projets.

L'expérience considérable de M. Turner au chapitre des opérations lui a permis de participer à un vaste éventail de transactions sur les marchés financiers et d'opérations privées de fusion et acquisition à l'extérieur du secteur des ressources naturelles.

M. Turner s'est joint à Fasken Martineau à titre de stagiaire en 1987, pour ensuite être engagé à titre d'avocat par le cabinet en 1989. Il est devenu associé en 1995. Entre 1993 et 1997, il a travaillé au bureau de Londres, au Royaume-Uni.

Biographies supplémentaires