Passer au contenu principal
Couverture médiatique

Edge North cite Guy Giorno relativement à la transparence du registre des lobbyistes proposé

Fasken
Temps de lecture 2 minutes
« Keeping it clean: Lobbyist Registry must go further » par Chris Windeyer, Edge North

Edge North cite Guy Giorno, avocat du bureau d’Ottawa, dans le cadre des questions liées à la transparence du registre des lobbyistes proposé.

M. Giorno prévoit que, bientôt, les registres des lobbyistes seront considérés comme le sont les lois sur l’accès à l’information : un élément fondamental de tout gouvernement civil transparent (les faiblesses actuelles de ces régimes, surtout du gouvernement conservateur, pourront être discutées à un autre moment). Selon M. Giorno, neuf des 10 provinces, à l’exception de l’Île-du-Prince-Édouard, ont adopté une loi relative aux registres de lobbyistes. Les deux dernières provinces à emboîter le pas, soit le Nouveau-Brunswick et la Saskatchewan, créent actuellement des systèmes à cet égard.

« Je ne crois pas l’argument selon lequel les territoires sont trop petits pour être transparents », dit-il. « Les citoyens des Territoires du Nord-Ouest doivent décider : sont ils si petits que tout le monde sait qui fait du lobbying auprès de qui? »