Passer au contenu principal

IMPORTANT : Pour la sécurité de tous, Fasken conseille aux personnes qui entrent dans ses bureaux canadiens d’être au courant des recommandations en vigueur concernant la COVID-19, lesquelles pourraient comprendre une ou plusieurs des mesures suivantes : distanciation sociale, désinfection des mains, port du masque dans les aires communes et preuve de vaccination complète. Ces mesures s’appliquent aux avocats, au personnel, aux clients, aux fournisseurs de services et aux autres visiteurs.

Couverture médiatique

Lexpert Magazine cite Pierre Lefebvre dans un article sur l’autorisation d’exercer un recours collectif portant sur des valeurs mobilières qui exige dorénavant une audience préliminaire se penchant sur le mérite des réclamations

Fasken
Temps de lecture 1 minutes

Aperçu

« SCC class action trilogy raises scrutiny » par Julius Melnitzer, Lexpert Magazine

Lexpert Magazine cite Pierre Lefebvre dans un article sur l’autorisation d’exercer un recours collectif portant sur des valeurs mobilières qui exige dorénavant une audience préliminaire se penchant sur le mérite des réclamations.

[Traduction] « Le fait de faire valoir qu’il y ait des chances de succès n’est plus suffisant pour obtenir une autorisation », a déclaré Pierre Lefebvre du cabinet Fasken Martineau DuMoulin, S.E.N.C.R.L., s.r.l., qui représentait la défenderesse Theratechnologies avec son collègue Philippe Charest-Beaudry. « Une chance raisonnable de succès doit être établie, ce qui change toute la dimension du critère d’autorisation. »

Article disponible uniquement en anglais.