Passer au contenu principal
Ce site utilise des témoins de connexion (« cookies ») en conformité avec notre politique de vie privée. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des témoins de connexion.
Couverture médiatique

Canadian Occupational Safety Magazine cite Norm Keith dans un article sur l’attention que portent les échelons supérieurs de la direction sur la santé et la sécurité au travail

Fasken
Temps de lecture 2 minutes
S'inscrire
« More than one-half of business officers, directors trained in health, safety: survey » par Amanda Silliker, Canadian Occupational Safety Magazine Canadian Occupational Safety Magazine cite Norm Keith, avocat de Toronto, dans un article sur la formation de membres de la direction et d’administrateurs d’organisations au Canada relativement aux politiques et programmes de santé et de sécurité au travail.

 

  « Il est décevant de constater que les dirigeants d’organisations, y compris les administrateurs et les membres de la direction, au Canada n’accordent généralement pas autant d’importance  à la santé et la sécurité au travail que le prescrit la loi », affirme Norm Keith, associé chez Fasken Martineau à Toronto. « Les administrateurs et les membres de la direction ont des responsabilités assez précises et doivent rendre des comptes, mais s’ils n’ont pas reçu de formation en la matière, ils ont une importante lacune, ce qui est sérieux. »

« Un employeur prudent et responsable se dit : ‘Pourquoi revoir la politique écrite si je ne prévois pas mettre à jour l’évaluation du risque?’ » dit Keith. « Je crois qu’il est important pour un comité mixte sur la santé et la sécurité de le faire chaque année. »

    Abonnement

    Recevez des mises à jour de notre équipe

    S'inscrire