Passer au contenu principal

IMPORTANT : Pour la sécurité de tous, Fasken conseille aux personnes qui entrent dans ses bureaux canadiens d’être au courant des recommandations en vigueur concernant la COVID-19, lesquelles pourraient comprendre une ou plusieurs des mesures suivantes : distanciation sociale, désinfection des mains, port du masque dans les aires communes et preuve de vaccination complète. Ces mesures s’appliquent aux avocats, au personnel, aux clients, aux fournisseurs de services et aux autres visiteurs.

Couverture médiatique

Le Financial Post cite Stephen Clark dans un article sur l’expansion et la réglementation des technologies financières

Fasken
Temps de lecture 2 minutes
S'inscrire

Aperçu

« The great fintech debate: will regulating financial upstarts ‘level the playing field,’ or stifle innovation? » par Barbara Shecter, Financial Post Le Financial Post cite Stephen Clark, avocat de Toronto, dans un article sur la réglementation des technologies financières.

 

Stephen Clark, conseiller de longue date dans le domaine des services financiers et maintenant associé du groupe de pratique Services financiers du cabinet d’avocats Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l. à Toronto, déclare qu’il n’est pas trop tôt pour poser des questions au sujet de la protection du consommateur et du risque systémique.

 

« Certains pourraient prétendre qu’il s’agit de petits acteurs et qu’ils ne peuvent exercer d’effet négatif”, a dit Clark. Mais comme ces acteurs sont de plus en plus nombreux sur le marché, il faut se demander s’il y a réellement un risque. »

 

Il a déclaré que toutes les technologies financières ont la capacité de s’approprier des parts de marché d’acteurs existants, mais les nouveaux acteurs du secteur des paiements ont le potentiel d’avoir un effet plus important sur le système établi.

 

« La préoccupation relative à la politique dans le secteur des paiements est que les Canadiens devraient être en mesure de se fier à leurs fournisseurs de paiement dans le système », a-t-il déclaré. « Que se passe-t-il si ce paiement échoue? Le marchand devra encaisser le coup. »

    Abonnement

    Recevez des mises à jour de notre équipe

    S'inscrire