Passer au contenu principal
Communiqués

Fasken Martineau publie son rapport 2016 sur un sondage réalisé auprès d'employeurs concernant la santé et la sécurité au travail – Créer un lieu de travail plus sécuritaire

Fasken
Temps de lecture 5 minutes
S'inscrire
Les résultats du sondage des employeurs de 2016 en matière de santé et sécurité au travail sont publiés aujourd’hui.

Toronto (Canada) – Fasken Martineau, cabinet d’avocats chef de file à l’échelle internationale en droit des affaires et en litige, a publié les résultats de l’année 2016 de son sondage auprès d’employeurs concernant la santé et la sécurité au travail (« SST »), intitulé Créer un lieu de travail plus sécuritaire. En collaboration avec l'OSWCA, l'OFA et MEQ, Fasken Martineau a effectué le tout premier sondage national en matière de santé et sécurité au travail réalisé auprès d'employeurs. L'objectif spécifique du sondage était de recueillir des informations pour commencer à identifier les tendances potentielles en matière de SST au Canada. La compréhension qu'ont les employeurs de leurs obligations légales en vue de créer et maintenir un lieu de travail sécuritaire était également un élément d'intérêt.

Les répondants au sondage, qui avait été envoyé à des employeurs à travers le Canada, provenaient majoritairement de l’Ontario, de la Colombie-Britannique, du Québec et de l'Alberta. Les questions posées portaient notamment sur les politiques et programmes en matière de SST, la prévention de la violence et du harcèlement au travail, les programmes de prévention et de dépistage de la consommation de drogues et d’alcool au travail et les mesures de contrôle en matière de SST prises par les organismes de réglementation partout au Canada.

Les principales conclusions du rapport Créer un lieu de travail plus sécuritaire sont les suivantes :

  • Environ 10 % des employeurs interrogés ont répondu qu’ils n’avaient aucune politique écrite en matière de SST dans leur entreprise ou qu’ils ignoraient s’ils en avaient une
  • Les dirigeants et les administrateurs font avancer la culture en matière de santé et sécurité au travail. Approximativement 55 % d'entre eux ont suivi une formation relative à un programme de SST
  • 81 % des milieux de travail possèdent un programme d’aide aux employés afin d’appuyer les employés qui souffrent de toxicomanie
  • Plus de 50 % des employeurs ont signalé avoir reçu une plainte de violence et/ou de harcèlement au travail au cours des 12 derniers mois
  • Plus de 80 % des répondants du sondage n'ont pas porté en appel d’ordonnance ou de directive en matière de SST au cours des 12 derniers mois

« Un système de gestion de la SST doit être dynamique et évoluer pour répondre aux besoins des travailleurs et des organisations, tout en restant conforme. La philosophie qui sous-tend le système devrait toujours être de protéger et d'améliorer la santé et la sécurité des travailleurs. À cette fin, un système de gestion de SST doit être régulièrement révisé et continuellement amélioré. Cependant, avant d'y apporter des améliorations, il faut lui donner pour fondement l’ensemble des exigences légales applicables. Ce n'est qu'en repérant les écarts en matière de conformité aux lois qu'une organisation peut commencer à s'acheminer vers la création d'un lieu de travail plus sécuritaire », a déclaré Carla Oliver, consultante chez Fasken Martineau à Toronto.

« Ce sondage en matière de SST, le tout premier en son genre réalisé auprès d'employeurs, a mis en lumière plusieurs points importants. L'analyse des écarts de conformité aux lois en matière de SST effectuée par Fasken Martineau peut s'avérer un point de départ efficace pour déterminer les lacunes à cet égard, les corriger et élaborer un système de gestion efficace de la SST », a ajouté Norm Keith, associé de Fasken Martineau à Toronto.

Téléchargez une copie du Créer un lieu de travail plus sécuritaire rapport sur un sondage réalisé auprès d'employeurs concernant la santé et la sécurité au travail –.

Au sujet de Fasken Martineau

Fasken Martineau est un cabinet d'avocats chef de file à l'échelle internationale en droit des affaires et en litige. Le cabinet compte plus de 700 avocats dans ses bureaux de Vancouver, de Calgary, de Toronto, d'Ottawa, de Montréal, de Québec, de Londres et de Johannesburg. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web du cabinet à l'adresse suivante : fasken.com.

    Abonnement

    Recevez des mises à jour de notre équipe

    S'inscrire