Passer au contenu principal
Ce site utilise des témoins de connexion (« cookies ») en conformité avec notre politique de vie privée. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des témoins de connexion.
Couverture médiatique

Le Devoir cite Raymond Chrétien dans un article portant sur la visite de Barack Obama à Ottawa

Fasken
Temps de lecture 2 minutes
« Barack Obama revient faire ses adieux » par Marie Vastel, Le Devoir

Le Devoir cite Raymond Chrétien, avocats de Montréal, dans un article portant sur la visite de Barack Obama à Ottawa.

Le président Obama rejoindra mercredi ses homologues canadien et mexicain, Justin Trudeau et Enrique Peña Nieto, à l’occasion du sommet des « trois amigos » qui se tiendra à Ottawa. Mais de l’avis d’experts en politique américaine, il est peu probable que le président sortant convienne de grandes ententes contraignantes alors qu’il s’apprête à céder les rênes de la Maison-Blanche. « Là, il ne se passe rien entre maintenant et le mois de janvier [moment de l’assermentation du prochain président] », résume Raymond Chrétien, ancien ambassadeur canadien aujourd’hui au cabinet d’avocats Fasken Martineau.

Raymond Chrétien est du même avis, et estime que la question climatique sera certainement un « pilier » du discours du président au Parlement. « Il a trouvé en notre nouveau premier ministre un partenaire beaucoup plus disposé à faire des choses en commun sur l’environnement. »

Raymond Chrétien se montre optimiste, car « les deux gouvernements travaillent fort pour trouver une solution ». S’ils y parviennent, ce sera toutefois à la dernière minute selon cet ancien ambassadeur à Washington. « Le bois d’oeuvre, quand il y a une entente, ça se termine toujours à minuit moins cinq. »

« Il y a quand même eu de beaux exemples de coopération ; coopération à la frontière et belle coopération dans les dossiers internationaux chauds », note Raymond Chrétien en citant les missions militaires en Afghanistan et en Libye.