Passer au contenu principal
IMPORTANT : Pour la sécurité de tous, Fasken exige que toute personne qui se trouve sur place dans ses bureaux canadiens fournisse une preuve de vaccination complète contre la COVID-19. Cela s’applique aux avocats, au personnel, aux clients, aux fournisseurs de services et aux autres visiteurs.
Couverture médiatique

Le Financial Post cite Monique Orieux relativement à l’utilisation de la marijuana dans les lieux de travail qui comportent des risques sur le plan de la sécurité

Fasken
Temps de lecture 2 minutes
« There is already madness brewing in the oilpatch over Ottawa’s reefer legalization » par Geoffrey Morgan, Financial Post

Le Financial Post cite Monique Orieux, avocate du bureau de Vancouver, dans un article portant sur la controverse liée à la légalisation de la marijuana.

Selon Monique Orieux, une associée de Fasken Martineau et membre du groupe Travail, emploi et droits de la personne, les entreprises ont déjà élaboré des protocoles visant les employés qui travaillent normalement dans des lieux de travail comportant des risques sur le plan de la sécurité et qui consomment légalement de la marijuana ou d’autres drogues qui affaiblissent les facultés pour lesquelles ils ont reçu une ordonnance médicale.

« La légalisation de la marijuana ne change pas le contexte dans lequel nous évoluons, soit la sécurité du travailleur qui consomme cette substance ainsi que la sécurité des autres travailleurs dans le lieu de travail », affirme Orieux.