Passer au contenu principal
Ce site utilise des témoins de connexion (« cookies ») en conformité avec notre politique de vie privée. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des témoins de connexion.
Couverture médiatique

CBC.ca cite Guy Giorno dans un article portant sur le registre des lobbyistes de l’île du Prince Édouard

Fasken
Temps de lecture 2 minutes
« P.E.I. lobby registry has room for improvement, says advocate » par Kerry Campbell, CBC.ca.

CBC.ca cite Guy Giorno, avocat de Toronto et d'Ottawa, dans un article portant sur le registre des lobbyistes de l’île du Prince-Édouard.

Un avocat d’Ottawa qui est un expert de la législation relative aux lobbyistes partout au pays affirme que le nouveau projet de loi présenté par le gouvernement de l’île du Prince-Édouard est un « grand vers l’avant ». Toutefois, selon Guy Giorno, associé du cabinet Fasken Martineau DuMoulin, « des lacunes dans la loi proposée veulent dire que les activités de lobbying ne seraient toujours pas divulguées. »

M. Giorno, qui a été chef de cabinet de Stephen Harper pendant un certain temps, affirme que les mesures d’application de la loi sont musclées, les lobbyistes qui y contreviennent peuvent recevoir une amende pouvant s’élever à 25 000 $. Il ajoute cependant que le projet de loi comprend des « parties étranges » qui autoriseraient le lobbyisme sans obligation de divulgation publique.

« Que vous prétendiez être un lobbyiste ou un avocat, tout le monde sur l’île qui fait du lobbyisme devrait le faire en toute transparence », affirme M. Giorno. « Les avocats ne devraient pas en être exemptés. »