Passer au contenu principal
Ce site utilise des témoins de connexion (« cookies ») en conformité avec notre politique de vie privée. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des témoins de connexion.
Couverture médiatique

Le magazine Canadian Lawyer cite Andrew Nunes dans un article à propos du manque de connaissance de la LCAP par les entreprises

Fasken
Temps de lecture 2 minutes
« Companies lack basic knowledge about CASL, survey finds » par Tim Wilbur, Le magazine Canadian Lawyer.

Le magazine Canadian Lawyer cite Andrew Nunes, avocat de Toronto, dans un article à propos du manque de connaissance de la LCAP par les entreprises, comme il a été rapporté dans un sondage, et l’importance pour les entreprises de satisfaire aux exigences de cette loi.  

« Certaines organisations ont beaucoup de travail à faire », souligne Me Nunes, qui est un auteur du rapport, un associé et le vice-président du groupe de droit des technologies au bureau de Toronto de Fasken Martineau DuMoulin SENCRL, srl. « Ne pas prendre les mesures appropriées pour satisfaire aux exigences de la LCAP et mettre en oeuvre un programme de conformité adéquat pourraient, au final, s’avérer très couteux ».

Nunes est d’avis que beaucoup d’entreprises n’ont pas compris « certaines notions de base de conformité. De même, il semblait y avoir un manque de conscientisation par rapport aux exigences supplémentaires du CRTC en matière de tenue de dossiers et de programmes de conformité. »

« C’est probablement une bonne idée [pour les entreprises] de réévaluer leur compréhension et leur conformité en vue de vérifier qu’elles satisfont de façon adéquate aux exigences de la législation et qu’elles comblent les attentes du CRTC », déclare Me Nunes.