Passer au contenu principal
Ce site utilise des témoins de connexion (« cookies ») en conformité avec notre politique de vie privée. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des témoins de connexion.
Couverture médiatique

Le Financial Post cite Jon Levin dans un article à propos de l’influence du gouvernement fédéral sur la vente de Home Capital Group Inc.

Fasken
Temps de lecture 2 minutes
S'inscrire

« If Home Capital’s ‘strategic options’ include a sale, who might the buyers be? » par Barbara Schecter, Financial Post.

Le Financial Post cite Jon Levin, avocat de Toronto, dans un article à propos des acheteurs potentiels de Home Capital Group Inc. et de l’influence du gouvernement fédéral sur la possible vente de l’entreprise.

 

« Peu importe qui va de l’avant, si une vente aux enchères ou une vente venait à avoir lieu, le gouvernement fédéral et les organismes de régulation auront probablement une « profonde influence » sur le résultat », explique Jon Levin, avocat d’expérience en matière de fusions et acquisitions chez Fasken Martineau SENCRL, srl à Toronto.

 

« Si une vente est entreprise, les acheteurs potentiels sont probablement plus intéressés à acquérir les actifs hypothécaires - lesquels ne semblent pas « indûment problématiques » - plutôt que l’entreprise tout entière » précise Me Levin.

 

« Je ne vois pas les joueurs dans l’industrie se presser pour acheter l’entreprise exploitante puisqu’ils achèteraient par le fait même le passif de cette entreprise, ce qui comprend le passif réglementaire », souligne Me Levin. Quant aux hypothèques, Me Levin explique : « Je peux voir un acheteur offrir un montant garanti plus une contrepartie conditionnelle aux pertes encaissées ».

    Abonnement

    Recevez des mises à jour de notre équipe

    S'inscrire