Passer au contenu principal
Ce site utilise des témoins de connexion (« cookies ») en conformité avec notre politique de vie privée. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des témoins de connexion.
Couverture médiatique

Investing News Network Daily cite Aaron Atkinson dans un article discutant de la mise à jour concernant l’offre publique d’achat de 1,1 milliard de dollars de WashCorps pour Dominion Diamond

Fasken
Temps de lecture 2 minutes
S'inscrire

« Is a Dominion Diamond Takeover Still in the Cards? » par Charlotte McLeod, Investing News Network Daily.

Investing News Network Daily cite Aaron Atkinson, avocat de Toronto, dans un article discutant de la mise à jour concernant l’offre publique d’achat de 1,1 milliard de dollars de WashCorps pour Dominion Diamond.

 

Selon Aaron Atkinson, un associé pratiquant en fusions et acquisitions chez Fasken Martineau, cette incertitude n’est pas inhabituelle. « Dominion Diamond parle avec de potentiels acheteurs, explique Me Atkinson, et si quelqu’un arrive avec une offre intéressante... ils devront faire un choix à savoir s’ils veulent ou non que le statu quo se maintienne ». Il ajoute : « Cela pourrait être une coentreprise ou un investissement substantiel en capital ou que sais-je encore ».

 

« Ce que font en réalité ces deux changements législatifs, c’est de donner plus de pouvoir au conseil d’administration ciblé » note Atkinson. « Il y a un avantage temporel dans l’obtention du soutien du conseil d’administration ciblé puisque... tout d’un coup, s’il y a une autre offre d’achat qui survient vous pourriez aisément vous faire damer le pion par cette dernière ». Il poursuit en spécifiant : « Il n’y a plus d’avantage pour la personne qui agit en premier comme à l’époque ». Le lancement d’une offre publique d’achat non sollicitée veut également dire que l’on cède son droit de faire la vérification diligente. 

 

« La question est de savoir s’ils veulent jouer ce jeu ou s’ils pensent avoir une meilleure chance en allant à l’extérieur de la procédure de mise aux enchères et en essayant de la court-circuiter dans une certaine mesure », explique Atkinson. WashCorps semble avoir choisi la première option.

    Abonnement

    Recevez des mises à jour de notre équipe

    S'inscrire