Passer au contenu principal
Ce site utilise des témoins de connexion (« cookies ») en conformité avec notre politique de vie privée. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des témoins de connexion.
Couverture médiatique

Canadian Lawyer cite Brad Freelan dans un article sur les actionnaires activistes

Fasken
Temps de lecture 2 minutes

« Shareholder activism » par Elizabeth Raymer, Canadian Lawyer

Canadian Lawyer cite Brad Freelan, avocat de Toronto, dans un article sur les actionnaires activistes.

Selon les recherches réalisées par Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l., le nombre de courses aux procurations officielles (dans les cas où les circulaires dissidentes ont été envoyées aux actionnaires) a diminué de 20 pour cent par rapport à 2015, ce qui représente une tendance à la baisse par rapport à 2012, alors que 23 courses du genre avaient eu lieu. En effet, les huit courses aux procurations officielles (sept d’entre elles relatives à des conseils et l’autre relative à une opération) que Fasken a repérées en 2016 ont totalisé le nombre de courses aux procurations le moins élevé depuis 10 ans.

« Je crois que les deux parties, soit les sociétés visées et les actionnaires activistes, arrivent à un règlement plus tôt dans le processus que par le passé », affirme Bradley Freelan du bureau de Toronto de Fasken qui axe sa pratique sur le droit des sociétés et le droit des valeurs mobilières, particulièrement en matière de fusions et d’acquisitions, d’activisme actionnarial et de financement de sociétés. M. Freeman est également coauteur du manuel des administrateurs sur l’activisme actionnarial.