Passer au contenu principal
IMPORTANT : Pour la sécurité de tous, Fasken exige que toute personne qui se trouve sur place dans ses bureaux canadiens fournisse une preuve de vaccination complète contre la COVID-19. Cela s’applique aux avocats, au personnel, aux clients, aux fournisseurs de services et aux autres visiteurs.
Couverture médiatique

Lexpert Magazine cite Brook Greenberg dans un article sur la façon dont les cabinets professionnels au Canada ont mis en œuvre des programmes de santé mentale au sein de leur organisation

Fasken
Temps de lecture 2 minutes

« Seeking Wellness for Lawyers » par Jean Cumming, Lexpert Magazine

Lexpert Magazine cite Brook Greenberg, avocat de Vancouver, dans un article sur la façon dont les cabinets professionnels au Canada ont mis en œuvre des programmes de santé mentale au sein de leur organisation.

Brook Greenberg, conseiller et président du groupe de travail sur la santé mentale du Barreau de la Colombie-Britannique, déclare que « les cabinets d’avocats n’attendent pas que la demande vienne de l’extérieur » pour créer des programmes de bien-être. Ils le font pour des motifs intrinsèques et... commerciaux. « On reconnaît de plus en plus l’importance de procéder à une analyse de rentabilisation dans les cabinets d’avocats privés. Ceci est en partie engendré par le rôle accru des sciences sociales ».

Me Greenberg a parlé des forces qui ont donné vie au groupe de travail : « [d]e plus en plus d’attention est accordée aux enjeux de santé mentale et de toxicomanie dans notre profession, qui sont plus élevés, même par comparaison à d’autres professions dont le niveau de stress est élevé ».  « Le rôle du Barreau en tant qu’organisme de contrôle, a-t-il déclaré, signifie que ces questions étaient problématiques et devaient faire l’objet de discussions ».

« Pourquoi les avocats sont-ils si vulnérables, et que pouvons-nous faire en tant qu’organisme de contrôle », a demandé Me Greenberg à ses collègues conseillers.