Passer au contenu principal
IMPORTANT : Pour la sécurité de tous, Fasken exige que toute personne qui se trouve sur place dans ses bureaux canadiens fournisse une preuve de vaccination complète contre la COVID-19. Cela s’applique aux avocats, au personnel, aux clients, aux fournisseurs de services et aux autres visiteurs.
Couverture médiatique

Law Times News cite Bonny Mak dans un article sur les erreurs en matière de classification des employés

Fasken
Temps de lecture 1 minutes

« Employee misclassification remains key concern » par Meagan Gillmore, LawTimesNews.com

Law Times News cite Bonny Mak, avocate de Toronto, dans un article sur les erreurs en matière de classification des employés.

« Il n’y a pas de solution miracle », affirme Bonny Mak, associée chez Fasken S.E.N.C.R.L., s.r.l. « Les tribunaux et les arbitres vont examiner de près les relations sur le terrain ».

Bonnie conseille les employeurs en matière de classification des travailleurs. Parfois, les employeurs engagent des entrepreneurs indépendants pour fournir un service dont ils ont besoin, mais qu’ils n’ont pas l’intention ou la capacité de fournir eux-mêmes, explique-t-elle.