Passer au contenu principal
IMPORTANT : Pour la sécurité de tous, Fasken exige que toute personne qui se trouve sur place dans ses bureaux canadiens fournisse une preuve de vaccination complète contre la COVID-19. Cela s’applique aux avocats, au personnel, aux clients, aux fournisseurs de services et aux autres visiteurs.
Couverture médiatique

Nationalmagazine.ca cite Andrew House dans un article sur le manque de franchise envers la Cour

Fasken
Temps de lecture 2 minutes
S'inscrire

« Négligence systémique » par Justin Ling, Nationalmagazine.ca

Nationalmagazine.ca cite Andrew House, avocat de Toronto et Ottawa, dans un article sur le manque de franchise envers la Cour.

Pendant cinq ans, Andrew House a été chef de cabinet pour Vic Toews et Stephen Blaney lorsqu’ils étaient ministres de la Sécurité publique. Il est maintenant avocat chez Fasken. À son avis, le SCRS faisait preuve de respect des droits, de précision, voire d’hypervigilance sur les questions relatives à l’autorisation juridique qu’il devait obtenir pour s’acquitter adéquatement de son mandat.

Maître House se souvient des efforts déployés par le SCRS afin de convaincre le gouvernement qu’il lui fallait obtenir de nouvelles autorisations prévues par la loi pour déployer des mesures visant à contrer les menaces, mesures qui ont servi de fondement à la Loi antiterroriste de 2015. « C’est pourquoi l’affirmation voulant que le SCRS ait eu une attitude cavalière ou négligente quant à l’autorisation requise pour enfreindre la loi dans certaines circonstances ne cadre pas avec mon expérience directe du service », explique-t-il. « Cela ne correspond tout simplement pas aux valeurs ou aux façons de faire de l’organisation. »

Néanmoins, l’avocat concède : « Nous avons un exemple frappant du contraire ».

    Abonnement

    Recevez des mises à jour de notre équipe

    S'inscrire