Passer au contenu principal
Ce site utilise des témoins de connexion (« cookies ») en conformité avec notre politique de vie privée. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des témoins de connexion.

Le Law Times cite Stephen Kerr dans un article sur le protectionnisme et les transactions commerciales

Fasken
Temps de lecture 1 minutes
« Focus: Protectionist rhetoric could help Canadian companies », par Shannon Kari, Law Times.

Le Law Times cite Stephen Kerr, avocat de Toronto, dans un article sur le protectionnisme et les transactions commerciales.

« Peu importe qui est le président, il y a d’autres facteurs qui déterminent si le climat est favorable aux transactions commerciales », explique Stephen Kerr, associé chevronné des groupes Institutions financières et fusions et acquisitions au cabinet Fasken Martineau S.E.N.C.R.L. à Toronto.

« Les deux choses qui propulsent les fusions et acquisitions au Canada sont les prix des matières premières et les taux de change », indique Me Kerr. Il avance que « La reprise dans le secteur des ressources naturelles et l’augmentation du nombre de projets de pipelines pourraient créer beaucoup d’activités au niveau des transactions ».

« L’incertitude entourant le comportement de Trump et sa rhétorique protectionniste sont des éléments qui pourraient potentiellement être à l’avantage des entreprises canadiennes », selon Me Kerr.