Passer au contenu principal
Ce site utilise des témoins de connexion (« cookies ») en conformité avec notre politique de vie privée. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des témoins de connexion.
Marchés

Asie-Pacifique

Fasken

Les défis sur le plan de la logistique et les différences culturelles peuvent parfois entraver considérablement les relations d’affaires transfrontalières. Le groupe Asie-Pacifique du cabinet a acquis des connaissances approfondies sur chacun des différents marchés en Asie. Nous avons tissé des relations avec les principales sociétés, de grands cabinets d’avocats, et autres conseillers en Asie afin de forger des liens solides pour nos clients dans cette région et dans le reste du monde.

Fasken aide les sociétés asiatiques qui procèdent à des acquisitions d’entreprises canadiennes ou à des investissements dans celles-ci, ou encore qui souhaitent établir des entreprises dans d’autres territoires étrangers. Nous offrons également des conseils à des sociétés envisageant une expansion en Asie. Forts d’une vaste expérience en différends transfrontaliers, nos avocats ont représenté des clients dans tous les régimes d’arbitrage internationaux.

Nos avocats, qui disposent d’une expertise en droit civil et en common law, offrent des conseils stratégiques en matière d’activités commerciales transfrontalières et multiterritoriales, tout en tenant compte des caractéristiques propres à chacun des marchés en Asie. Outre l’anglais, le français et l’espagnol, bon nombre de nos avocats et professionnels parlent le cantonnais, le mandarin, le japonais, le coréen ainsi que d’autres langues européennes.

Les membres du groupe Asie-Pacifique partagent des connaissances approfondies dans le secteur de l’automobile et de l’exploitation minière, pétrolière et gazière, de l’énergie renouvelable et nucléaire. Ils ont également développé une expertise en responsabilité du fabricant, de la vente, de la distribution et du commerce de détail. Ils offrent des conseils sur tous les aspects du commerce international, notamment sur la concurrence, les fusions et acquisitions, l’octroi de licences et la sous-traitance.