Passer au contenu principal

IMPORTANT : Pour la sécurité de tous, Fasken conseille aux personnes qui entrent dans ses bureaux canadiens d’être au courant des recommandations en vigueur concernant la COVID-19, lesquelles pourraient comprendre une ou plusieurs des mesures suivantes : distanciation sociale, désinfection des mains, port du masque dans les aires communes et preuve de vaccination complète. Ces mesures s’appliquent aux avocats, au personnel, aux clients, aux fournisseurs de services et aux autres visiteurs.

Couverture médiatique

Engineering News cite Melanie Hart dans un article qui concerne des dispositions de la Protection of Personal Information (PoPI) Act de l’Afrique du Sud

Fasken
Temps de lecture 2 minutes
S'inscrire

Aperçu

« PoPI delays impact on employer accountability » par Dylan Stewart, Engineering News

Engineering News cite Melanie Hart dans un article qui concerne des dispositions de la Protection of Personal Information (PoPI) Act de l’Afrique du Sud qui exigent que les employeurs mettent en œuvre des mesures plus strictes lorsqu’ils traitent les renseignements personnels des employés.

[Traduction] « L’entrée en vigueur des dispositions dormantes de la Protection of Personal Information (PoPI) Act 4 de 2013 sera probablement retardée, en raison de l’établissement de l’Office of the Information Regulator, qui servira d’organisme de surveillance pour la nouvelle loi, suggère Melanie Hart, associée en droit des affaires et en litige du cabinet Fasken Martineau.

Les employeurs auront une année à partir de l’entrée en vigueur des dispositions dormantes pour se conformer à la loi, ce qui explique pourquoi Fasken Martineau recommande de commencer à prendre des mesures en ce sens, dès maintenant.

Melanie Hart déclare également que les sociétés pourraient par exemple entreprendre d’envisager s’il y a un objectif légitime et justifiable qui sous-tend la cueillette de certains renseignements concernant des employés et qu’elles devraient demeurer vigilantes, ce faisant, même si l’attente en matière de protection de la vie privée relativement à certains renseignements est contestable.

Elle recommande ensuite aux sociétés de désigner un responsable des renseignements pour s’assurer de la conformité à la loi et suggère que les sociétés établissent une politique officielle de traitement des renseignements personnels pendant la durée du cycle d’emploi. »

Article disponible uniquement en anglais.

    Abonnement

    Recevez des mises à jour de notre équipe

    S'inscrire