Passer au contenu principal
Couverture médiatique

Le Lobby Monitor cite Guy Giorno dans un article au sujet des règles pour les consultants dans la foulée de la décision Carroll et sur comment les opposants continuent de demander des réponses à leurs questions

Fasken
Temps de lecture 1 minutes

« Lobbying office clarifies consultant rules after Carroll decision, but critics push for more answer » par Samantha Wright Allan, Le Lobby Monitor.

Le Lobby Monitor cite Guy Giorno, avocat de Toronto et Ottawa, dans un article à propos des règles pour les consultants dans la foulée de la décision Carroll et sur comment les opposants continuent de demander des réponses à leurs questions.

 

« Bien que cette position soit conforme avec l’objectif de la loi, ce n’est pas ce que reflètent ces décisions », explique Giorno.

 

« Ces décisions suggèrent que la signature d’un contrat pour faire des activités de lobbying est une activité devant être enregistrée même s’il est entendu qu’une personne autre que celle signant le contrat fera ces activités », précise l’avocat et expert de la Loi sur le lobbying Guy Giorno par courriel.