Passer au contenu principal
Ce site utilise des témoins de connexion (« cookies ») en conformité avec notre politique de vie privée. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des témoins de connexion.

In Memoriam – Brian Wright

Fasken
Temps de lecture 2 minutes

Le « Funeral Blues » de W.H. Auden commence par les paroles suivantes : « Arrêtez toutes les horloges, coupez le téléphone » (« Stop all the clocks, cut off the telephones »). Le 21 février 2019, suite à la nouvelle du décès de notre collègue Brian Wright, les horloges se sont arrêtées chez Fasken, et le téléphone a été coupé.

Brian s’est joint à nous en 2002, provenant d’un autre cabinet, et a été un des membres fondateurs de notre groupe de pratique Financement et opérations bancaires. Brian était un avocat exceptionnel, un mélange unique d’intelligence vive, de grâce et d’humour autodérisoire. Mentor pour bon nombre de personnes autant au sein du bureau qu’à l’externe, il assumait son rôle de leader avec aisance. Brian a joué un rôle central dans le cadre de nombreuses relations établies avec nos clients, ayant notamment été au centre de notre longue collaboration avec la Banque Scotia.

Vénéré par ses collègues et respecté par ses pairs, il jouissait de l’entière confiance de ses clients. Si tel est votre souhait, un don à la mémoire de Brian peut être fait à Dying with Dignity ou à Rainbow Railway. Nous offrons nos plus sincères condoléances à l’épouse de Brian, Lisa, et à ses enfants Jonathan, Lauren et Danny.