Passer au contenu principal

IMPORTANT : Pour la sécurité de tous, Fasken conseille aux personnes qui entrent dans ses bureaux canadiens d’être au courant des recommandations en vigueur concernant la COVID-19, lesquelles pourraient comprendre une ou plusieurs des mesures suivantes : distanciation sociale, désinfection des mains, port du masque dans les aires communes et preuve de vaccination complète. Ces mesures s’appliquent aux avocats, au personnel, aux clients, aux fournisseurs de services et aux autres visiteurs.

Couverture médiatique

BanklessTimes.com cite Daniel Fuke dans un article sur le défi impliquant Kik International et la SEC

Fasken
Temps de lecture 2 minutes

Aperçu

« Kik International SEC challenge an interesting crypto test case » par Tony Zerucha, BanklessTimes.com

BanklessTimes.com cite Daniel Fuke, avocat de Toronto, dans un article sur le défi impliquant Kik International et la SEC (U.S. Security Exchange Commission).

On pourrait croire qu’il s’agit d’une garantie dans le sens conventionnel du terme et c’est une partie du problème, croit Daniel Fuke. M. Fuke est un associé du cabinet canadien Fasken œuvrant dans le domaine des valeurs mobilières et des fusions et acquisitions. Alors que les valeurs mobilières numériques deviennent monnaie courante, les régulateurs doivent revoir les principes directeurs qui ont été établis à une autre époque.

« La façon dont les régulateurs interprètent les lois est mise au défi, c’est important pour l’industrie » affirme M. Fuke. « Le test de la SEC, à savoir si un placement constitue un « titre », est dépassé et ne prend pas en considération les actifs numériques. Il est temps qu’ait lieu cette remise en question. »