Passer au contenu principal
Ce site utilise des témoins de connexion (« cookies ») en conformité avec notre politique de vie privée. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des témoins de connexion.
Couverture médiatique

Mergermarket.com cite Clifford Sosnow dans un article sur le nouvel ALÉNA et ses incidences minimales sur les fusions et acquisitions, qui profitera davantage aux États-Unis

Fasken
Temps de lecture 2 minutes

« New NAFTA impact on M&A seen as minimal, with US benefitting most, experts say? », par Jeff Sheban, Carlos Martinez, Adriana Curiel et Dominic Pasteiner, mergermaket.com

Mergermarket.com cite Clifford Sosnow, avocat de Toronto et d’Ottawa, dans un article sur le nouvel ALÉNA et ses incidences minimales sur les fusions et acquisitions, qui profitera davantage aux États-Unis.

Clifford Sosnow, associé du bureau de Toronto et cochef des groupes de pratique Commerce international et Investissements de Fasken, a déclaré qu’à plusieurs égards, les États-Unis sortent gagnants de l’Accord Canada-États-Unis-Unis-Mexique (ACEUM). Le principal moteur de changement, prévoit-il, sera la nouvelle disposition exigeant qu’au moins 40 % de tout véhicule automobile fabriqué au Mexique, aux États-Unis ou au Canada soit fait par des travailleurs gagnant au moins 16 dollars américains l’heure. Les véhicules qui ne satisfont pas à cette exigence seront assujettis à des droits de douane de 2,5 %. Cette exigence s’applique également aux dépenses en R et D dans le secteur automobile, qui peuvent constituer jusqu’à 10 % de la valeur du véhicule en matière de main-d’œuvre.