Passer au contenu principal
Ce site utilise des témoins de connexion (« cookies ») en conformité avec notre politique de vie privée. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des témoins de connexion.
Couverture médiatique

Le Toronto Sun cite Guy Giorno dans un article sur la coalition anti-Scheer

Fasken
Temps de lecture 1 minutes

« FUREY: Anti-Scheer coalition isn’t against the rules - here’s why it’s still wrong », par Anthony Furey du Toronto Sun

Le Toronto Sun cite Guy Giorno, avocat de Toronto et Ottawa, dans un article sur la coalition anti-Scheer.

Guy Giorno, ancien chef de cabinet de Stephen Harper et associé chez Fasken, présente les résultats possibles de l’élection sur le site Web de son cabinet. Il explique que « contrairement à la croyance populaire, un premier ministre en poste n’a pas besoin de démissionner simplement parce qu’un autre parti obtient une majorité des sièges à la Chambre. Un premier ministre dont le parti se retrouve en seconde place conserve le droit de rencontrer la Chambre et de présenter un ordre du jour. »