Passer au contenu principal
Ce site utilise des témoins de connexion (« cookies ») en conformité avec notre politique de vie privée. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des témoins de connexion.
Couverture médiatique

La Presse canadienne cite Michael Shortt dans un article sur un studio de jeux vidéos qui intente une action en justice contre un testeur de jeux montréalais

Fasken
Temps de lecture 1 minutes

« Fortnite : un testeur de jeux vidéos montréalais traîné devant les tribunaux » par Morgan Lowrie, la Presse canadienne

La Presse canadienne cite Michael Shortt, avocat de Montréal, dans un article sur un studio de jeux vidéos qui intente une action en justice contre un testeur de jeux montréalais.

Michael Shortt, avocat montréalais du cabinet Fasken, croit que l’entreprise veut envoyer un message à son personnel.

« S’ils ont subi de sérieuses pertes commerciales à une échelle mondiale, le défendeur n’aura pas les actifs nécessaires pour les rembourser », fait valoir le spécialiste des questions de propriété intellectuelle dans le domaine des jeux vidéos.