Passer au contenu principal
Ce site utilise des témoins de connexion (« cookies ») en conformité avec notre politique de vie privée. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des témoins de connexion.
Couverture médiatique

Business in Vancouver cite Nathan Haldane dans un article sur la solide protection appliquée par Pékin en matière de propriété intellectuelle

Fasken
Temps de lecture 1 minutes

« Canadian firms try to thwart China’s IP squatters », par Chuck Chiang, Business in Vancouver

Business in Vancouver cite Nathan Haldane, avocat de Toronto, dans un article sur la solide protection appliquée par Pékin en matière de propriété intellectuelle.

La sensibilisation accrue des entreprises relativement à l’importance de protéger leur PI, même dans les cas où elles ne vendent pas leurs produits sur le marché chinois, pourrait générer la croissance des demandes canadiennes de dépôt de marques de commerce en Chine. Nathan Haldane, un avocat en PI pratiquant au bureau de Toronto de Fasken, a déclaré dans une note que la Chine emploie un système de dépôt de marques de commerce sur la base du « premier arrivé, premier servi » qui permet à des « tiers cherchant à tirer profit des propriétaires d’entreprise qui ne protègent pas leur PI en Chine » de déposer des marques de valeur.