Passer au contenu principal

IMPORTANT : Pour la sécurité de tous, Fasken conseille aux personnes qui entrent dans ses bureaux canadiens d’être au courant des recommandations en vigueur concernant la COVID-19, lesquelles pourraient comprendre une ou plusieurs des mesures suivantes : distanciation sociale, désinfection des mains, port du masque dans les aires communes et preuve de vaccination complète. Ces mesures s’appliquent aux avocats, au personnel, aux clients, aux fournisseurs de services et aux autres visiteurs.

Couverture médiatique

Real Estate Management News cite Stephen Kerr dans un article sur le taux de simulation de crise

Fasken
Temps de lecture 1 minutes

Aperçu

« Canada eases stress test rate for insured mortgages », par le magazine Real Estate Management News

Real Estate Management News cite Stephen Kerr, avocat de Toronto, dans un article sur le taux de simulation de crise.

« Les taux des simulations de crise étaient simplement trop élevés compte tenu des taux réels imposés par les banques », a déclaré Stephen Kerr, associé du cabinet d’avocats Fasken à Toronto. « Les taux étaient artificiellement élevés. »

Il souligne que lorsque les taux de simulation de crise ont été imposés, il y a deux ans, ils visaient à protéger les acheteurs d’habitations contre les dettes excessives, à protéger les petites banques contre l’exposition à des créances douteuses et à empêcher la surchauffe du marché de l’habitation.