Passer au contenu principal
Couverture médiatique

The Globe and Mail cite Helen Low dans un article sur le nombre croissant de Canadiens qui entament leur planification successorale en réponse à la pandémie de coronavirus

Fasken
Temps de lecture 1 minutes

« Ontario court to consider whether a will can be witnessed online as many Canadians draft new documents », par Christine Dobby, The Globe and Mail

The Globe and Mail cite Helen Low, avocate de Vancouver, dans un article sur l’augmentation en flèche du nombre de Canadiens qui entament leur planification successorale en réponse à la pandémie de coronavirus.

Helen Low, associée en droit successoral au bureau de Fasken à Vancouver, affirme qu’elle a récemment conseillé un client, dans le contexte de la COVID-19, relativement à la façon d’exécuter un testament mis à jour. « Nous indiquons clairement [dans le libellé du testament] qu’il s'agit de l'intention testamentaire établie de la personne et que le testament est signé sans témoins en raison des exigences relatives à l'isolement volontaire », affirme-t-elle, ajoutant qu’elle s’attend à ce que la cour déclare qu’un tel testament sera valide en vertu de son pouvoir de rectification.