Passer au contenu principal

IMPORTANT : Pour la sécurité de tous, Fasken conseille aux personnes qui entrent dans ses bureaux canadiens d’être au courant des recommandations en vigueur concernant la COVID-19, lesquelles pourraient comprendre une ou plusieurs des mesures suivantes : distanciation sociale, désinfection des mains, port du masque dans les aires communes et preuve de vaccination complète. Ces mesures s’appliquent aux avocats, au personnel, aux clients, aux fournisseurs de services et aux autres visiteurs.

Couverture médiatique

Mining Weekly cite Lucas Moalusi, Paul Fouche, Sabelo Dlamini et Lameeze Jean-Pierre dans un article relatif à une séance de discussion sur la nouvelle ébauche de charte minière

Fasken
Temps de lecture 2 minutes
S'inscrire

Aperçu

« Draft Mining Charter under intense legal scrutiny » par Martin Creamer, Mining Weekly

Mining Weekly cite Lucas Moalusi, Paul Fouche, Sabelo Dlamini et Lameeze Jean-Pierre, avocats de Johannesburg dans un article relatif à une séance de discussion dirigée par Fasken Martineau concernant les effets rétrospectifs de l’ébauche de charte minière et des répercussions pour le secteur minier.

 

Les avocats ont constaté que trois éléments distincts, la propriété, le développement des ressources humaines et les conditions de logement et de vie étaient considérablement plus onéreux que les éléments prioritaires des codes des pratiques exemplaires du ministère du Commerce et de l'Industrie sud-africain. Ils ont fait remarquer que le respect intégral des trois éléments distincts était obligatoire en vertu de l’ébauche de charte minière bien que le défaut de respecter un élément prioritaire des codes des pratiques exemplaires entraînait une pénalité d’un seul niveau et que les parties concernées avaient jusqu’au 31 mai pour soumettre leurs commentaires. « Si vous y dérogez tant soit peu, vous n’y êtes pas conforme », a commenté Fouche.

    Abonnement

    Recevez des mises à jour de notre équipe

    S'inscrire