Passer au contenu principal

IMPORTANT : Pour la sécurité de tous, Fasken conseille aux personnes qui entrent dans ses bureaux canadiens d’être au courant des recommandations en vigueur concernant la COVID-19, lesquelles pourraient comprendre une ou plusieurs des mesures suivantes : distanciation sociale, désinfection des mains, port du masque dans les aires communes et preuve de vaccination complète. Ces mesures s’appliquent aux avocats, au personnel, aux clients, aux fournisseurs de services et aux autres visiteurs.

Couverture médiatique

The Globe and Mail cite Stuart Brotman dans un article sur la façon dont les détaillants se battent pour survivre aux fermetures entraînées par la pandémie

Fasken
Temps de lecture 2 minutes
S'inscrire

Aperçu

« Retailers fight to outlast downturn as pandemic shutdowns clobber industry » par Susan Krashinsky Robertson, The Globe and Mail

The Globe and Mail cite Stuart Brotman, avocat de Toronto, dans un article sur la façon dont les détaillants se battent pour survivre aux fermetures en raison de la pandémie.

« Nous n’avons pas encore vu la vague de dépôts de bilan que nous anticipions lorsque nous étions tous fermés à la mi-mars et dans les semaines et les mois suivants », déclare Stuart Brotman, associé et chef du groupe de pratique Insolvabilité et restructuration du bureau de Toronto de Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l.

« Il existe toujours des facteurs liés au marché qui pourraient encourager une augmentation du nombre de dépôts de requêtes en insolvabilité par les détaillants en janvier et en février. Lorsque vous y superposez la COVID-19, l’effet peut être amplifié », déclare M. Brotman. « Et cela peut aussi avoir un effet de cascade une nouvelle vague de dépôts ou des retombées à ceux-ci plus tard dans l’année à mesure que les contraintes liées à la COVID-19, d’une part, sont soulagées et que les soutiens de liquidités commencent à disparaître, d’autre part. »

    Abonnement

    Recevez des mises à jour de notre équipe

    S'inscrire